HISTOIRE PEGASUS BRIDGE / Planeur Horsa
Planeur Horsa

Planeur Horsa

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, des planeurs ont été utilisés au combat pour la première et dernière fois. Les Allemands et les Alliés y ont eu recours afin de transporter troupes et matériels.

Un des planeurs les plus utilisés a été le planeur britannique Horsa, fabriqué par la société Airspeed. Des milliers d’exemplaires ont été construits pendant la guerre et ont été utilisés par les Alliés en Afrique du nord, en Italie, en Normandie, aux Pays- Bas et en Allemagne.

Plus de 300 de ces planeurs ont transporté les hommes et le matériel de la 6ème Division. Chaque planeur pouvait transporter jusqu'à 28 soldats et 2 pilotes ou 1 jeep avec sa remorque ou encore 1 jeep et son canon. Chargé, le planeur pesait presque 7 tonnes.

Remorqués d’Angleterre par des bombardiers, les planeurs ont été largués au dessus de la zone d’atterrissage. 6 planeurs Horsa ont transporté les troupes qui ont conduit les attaques contre les ponts de l’Orne, aujourd’hui appelé Horsa Bridge, et le canal de Caen, Pegasus Bridge.

Un seul exemplaire de Horsa existe encore au monde, exposé au musée de Middle-Wallop en Angleterre. Les autres ont été détruits pendant ou après la guerre, les civils ayant récupéré le bois dont il était construit, ainsi que ses pièces, pour le feu ou pour la construction.

Le planeur Horsa, grandeur nature, présenté dans le parc du Mémorial Pegasus a été construit pour le 60ème anniversaire du débarquement.